Vacarme en réunion
Iceberg Submersif – Dissidences Cannibales
Georges Jackson

Georges Jackson passe sa jeunesse dans des centres de redressement. À 20 ans, en 1961, il est condamné pour un braquage de station service, à 1 an minimum (c’est-à-dire qu’au terme d’un an, on le libère ou on lui donne une nouvelle condamnation).

En prison, il fonde le Wolf Pack avec James Caar : ils organisent le trafic d’alcool, de contrebande, de jeux et de prostitution des noirs en prison.

Il lit énormément : des théories du militantisme noir, des écrits pirates, Marx, Lénine, Mao, et Che Guevara.

Il transforme son gang en Black Guerilla Familly en 1966, qui a pour but de renverser le gouvernement des USA par le moyen de la guérilla armée.

Le 13 janvier 1970, assassinat d’un maton qui a tué 3 activistes noirs à la prison de Soledad. Fleeta Drumgo, John Clutchette et Georges Jackson sont transférés au Quartier de Haute Sécurité de Soledad, où ils sont à l’isolement 23h par jour. On les appelle les trois frères de Soledad.

Le 7 août 1970, son frère Jonathan, Angela Davis (qui fait partie du Black Panthers Party) et Ruchell Magee débarquent dans une salle d’audience du tribunal du Comté de Marin, en Californie, libèrent les trois prisonniers qui passent en jugement, prennent en otage le juge et demande la libération des trois frères de soledad. Deux prisonniers, le juge et Jonathan sont tués pendant la prise d’otage. Angela Davis et Ruchell Magee sont emprisonnés, Ruchell Magee l’est encore aujourd’hui.

Pendant cette période, Georges Jackson écrit Blood in my eyes et Soledad Brothers.

Le 21 août 1971, trois jours avant son jugement pour le meurtre du maton, Jackson tente de s’évader en prenant en otage trois matons. Il est abattu avec les trois matons et deux autres prisonniers.

Du 9 au 13 septembre, les détenus de la prison d’Attica à New York se mutinent en honneur de Georges Jackson, 800 prisonniers portent un brassard noir et refusent de prendre leur petitdéjeuner le lendemain de sa mort. Ils créent le Attica Liberation Front, un mouvement de contestation naît, et deux prisonniers sont torturés le 8 septembre en répression.

Le 9 septembre, 1300 mutins (sur 2300 prisonniers à Attica) s’emparent d’un bâtiment et prennent 42 gardiens en otage. Ils exigent 30 revendications.

28 des 30 sont acceptées mais les prisonniers lâchent pas l’affaire. Le 13 septembre, 500 militaires prennent le prison d’assaut : 10 gardiens et 29 prisonniers sont tués. 4 jours après, le Weather Underground fait exploser la direction de l’administration pénitentiaire de la prison d’Albany à New York .

La stratégie contre-insurrectionnelle du FBI détruit le mouvement révolutionnaire : assassinats (40 militants du Black Panthers Party sont tués par le FBI), apport massif d’héroïne dans les quartiers noirs, infiltration, division, calomnies, rumeurs qui engendrent des conflits entre les groupes et même au sein des groupes.

Chansons :

Street Pulse, Georges Jackson et Uncle Georges

Bob Dylan, Georges Jackson

Archie Shepp, Blues for Brother Georges Jackson

Dead Prez, I Have a Dream too

Blue Scholars, Georges Jackson

Tupac Shakur, Soulja’s Story

Storlok, Qwerz Marv Jorj Jackson

Bouquins

James Caar, Crève, 1975

G. Jackson, Les frères de Soledad, 1971

Site

http://freedomarchives.org

 

Leave a Reply