Vacarme en réunion
Iceberg Submersif – Dissidences Cannibales
Dirty Wars, le nouvel art de la guerre

Article tiré de Lundi matin

L’art de la guerre

Alors qu’il est retranché dans une imprimerie avec son frère, Cherif Kouachi s’entretient avec des journalistes de BFMTV. Toute l’élite de la police française les assiège et on imagine qu’ils ne se font pas beaucoup d’illusions quant à l’issue de la bataille. D’une voix calme, il paraît cependant soucieux de donner un sens à leur massacre de la veille ainsi qu’un cadre éthique et historique à ce que chacun souhaiterait interpréter comme du nihilisme. À la fin du passage diffusé plus tard par BFMTV, Cherif Kouachi précise qu’il a été financé et envoyé par un certain Anwar Al-Awlaki. Ce nom est bien connu de ceux qui se sont intéressés à la lutte contre le terrorisme de ces dernières années. Le livre « Dirty Wars : Le nouvel art de la guerre » écrit par le journaliste américain Jeremy Scahill lui consacre tout un chapitre. Cet article s’appuie essentiellement sur ces recherches publiées aux Etats-Unis en 2013…

http://lundi.am/L-art-de-la-guerre

arton25

Leave a Reply