Vacarme en réunion
Iceberg Submersif – Dissidences Cannibales
Thierry Coursin

À la fin d’une vidéo de l’ESC (et oui…), on entend le directeur de la SLAAD, la société d’aménagement mixte chargée des projets du Grand Dijon affirmé :

« Les éco-quartiers procèdent d’abord d’une approche philosophique de la vie, une philosophie urbaine de la vie. Ça c’est la partie romantique des éco-quartiers. Les éco-quartiers sont aussi, il faut le dire clairement, issus d’une réflexion très industrielle. […] Vous allez avoir aussi des gens qui privilégient la technique à l’humain, c’est-à-dire que l’immeuble n’est pas adapté à l’humain, mais à la technique d’environnement durable. »

Leave a Reply