Vacarme en réunion
Iceberg Submersif – Dissidences Cannibales
#22 Le cortège en marge

12891764_1125670324121845_3052988543073099967_oAprès les manifs monstrueuses du 28 avril, le gouvernement somment les syndicats  de se désolidariser des « éléments extérieurs qui agissent en marge des cortèges ». Retour sur les marges et leur « violence ».
-> Récit de la manifestation du 28 avril à Dijon : Joie, Peinture et Cotillon
->  Les centrales syndicales trainent la patte, on revient sur leur rôle ambigû, en passant par Boltanski et Chiapello, et en lisant les déclarations récentes de Xavier Mathieu. unMais on apprend aussi qu’il y a d’autres manières d’être syndiqué, on lisant Cette CGT n’est pas la mienne.
-> À côté de tout ça, on constate que même les médias prennent note de l’inefficacité du concept de « casseur » face à la réalité manifestante.
-> Sur la violence, on lit Je suis contre la violence de Quadruppani, pour réaffirmer simplement que les manifestants ne sauraient jamais être les plus violents. Et on écoute « D’où vient la violence ?« , extrait d’un débat à Nuit Debout.
-> Pour la suite, Réflexion sur la violence nous donne des pistes pour tenir ensemble des cortèges qui gagnent en efficacité, au-delà de la fausse question de la violence.
-> Et on invite tout le monde à se ramener aux assemblées « On bloque tout 21 » pour penser ensemble la suite du mouvement.

Et pour télécharger (clic droit + enregistrer sous) : #22 Le cortège en marge

Leave a Reply