Vacarme en réunion
Iceberg Submersif – Dissidences Cannibales
#42 L’enjeu du féminisme

Cette semaine sort en librairie la traduction française de Ne crois pas avoir de droits, écrit par la librairie des femmes de Milan en 1986. Il retrace les idées et les aventures d’un groupe de femme au sein du féminisme de la différence, dans les années 70 en Italie.

Il sera présenté aux Tanneries mercredi 8 mars à 18h, par le collectif de traduction.

La lecture de ce livre nous a donné enfin la force et l’envie de s’attaquer frontalement aux luttes féministes, et au sens que l’on peut donner aujourd’hui au fait d’être des femmes.

 

Voici donc une émission d’un nouveau genre pour Vacarme en Réunion.

Que peut vouloir dire être féministe aujourd’hui ? L’égalité est-elle l’enjeu principal du féminisme, et est-elle un gage de liberté ? Comment expliquer qu’aujourd’hui, « compétente » et « forte » signifie toujours un peu « masculine » ?

Ne crois pas avoir de droits affirme que l’absence de place symbolique des femmes dans ce monde est au coeur du malaise que l’on continue d’éprouver. Loin des revendications, des calculs d’inégalité, et des propositions de lois, les femmes doivent se concentrer sur les rapports qu’elles construisent entre elles, et faire de l’exercice de leur liberté le symbole de la puissance féminine.

Qu’est-ce que ça peut vouloir dire pour nous, aujourd’hui ? Est-ce qu’on ne gagnerait pas à aller défricher sérieusement les luttes féministes d’hier, pour se construire notre propre généalogie, plutôt que d’être systématiquement intégrées aux généalogies masculines ?

En téléchargement : #42 L’enjeu du féminisme

 

Lectures

King Kong Théorie – Virginie Despentes

Beauté Fatale – Mona Chollet

Ne crois pas avoir de droits – Librairie des femmes de Milan

L’enjeu du féminisme – Luisa Muraro

Une révolution du regard – entretien avec Carole Roussopoulos

 

Musiques

Comme un homme – Mulan

I’am a woman – Koko Taylor

Batârde – Billie Brelok

 

Extraits audio

Delphine Seyrig sur les femmes

Leave a Reply