Vacarme en réunion
Iceberg Submersif – Dissidences Cannibales
Appel des lycées

Pour Rémi F, Zyed, Bouna, et tous les autres : blocage des lycées et manifestation jeudi et vendredi

Tract du MILI (Mouvement Inter Luttes Indépendant) reprenant les décisions de l’assemblée lycéenne de blocus des lycées et l’appel à manifester jeudi et vendredi.

image01

 Depuis les années 2000, environ 130 personnes sont décédées sous les coups et les balles de la police, des dizaines de personnes mutilées, estropiées et traumatisées. Il y a de cela deux semaines, c’est Rémi, 21 ans, qui est décédé suite à l’explosion d’une grenade offensive lancée par un flic. Cela s’est passé lors d’une opération d’une violence sans précédents pour virer ce jeune militant écologiste et ses camarades de terres qu’ils protégeaient contre un projet inutile, qui comme tant d’autres, servirait le capital et les gros propriétaires terriens. La ZAD (Zone A Défendre) du Testet a toujours besoin de soutien, d’autant plus après cette attaque dévastatrice.

Pour en revenir aux mobilisations, il est important de réagir car les lycéen-ne-s et étudiant-e-s ne sont pas épargnées par cette répression qui ne fait que s’amplifier. Les contrôles au faciès, la stigmatisation des jeunes de quartier comme étant des délinquants, la chasse aux jeunes sans-papiers, les contrôles des flics devant les bahuts ou à la sortie des soirées, les insultes de la part de la bac, des humiliations en règle et tant d’autres choses, qui sont devenues banales et sont de plus en plus récurrentes.

Face à ces abus la seule solution est de s’organiser par la base et d’amplifier le mouvement. Ensemble nous sommes forts, nous sommes solidaires et nous pouvons nous protéger et obtenir des droits et des résultats.

Nous revendiquons :
• L’arrêt définitif des armes létales, tel que le flashball et les grenades offensives.
• L’arrêt des contrôles au faciès et des contrôles devant les lycées.
La libération de Yéro, lycéen sans-papiers, victime de la répression policière.
• Que justice soit rendue à toutes les familles qui ont perdu un proche à cause de l’État policier.

Des lycéen-ne-s et étudiant-e-s révolté-e-s.

La police tue en toute impunité. La peur doit changer de camps. Protégeons-nous, prenons la rue ! Luttons et bloquons de nouveau nos lycées et universités contre les violences policières

1 Comment to “Appel des lycées”

  1. Aymerick R dit :

    ‘Tin, serieusement, vous demandez à des lycéens et des collégiens de sécher les cours, pour aller manifester pour des choses qu’ils ne comprennent pour la plupart pas… Vous êtes conscient que la seule chose qu’ils gagnent, c’est de rattraper des cours et de donner une image encore plus délinquante des étudiants? « C’est la faute des policiers, c’est tous des cons! »… C’est ce que vous pensez? Renseignez vous et réfléchissez, et vous serez peut être plus intelligent quand vous vous rendrez compte que vos réactions sont démesurées et vos arguments non valable.

Leave a Reply